Nourrir les équidés, c'est les tuer !

Le palefrenier des mules qui broutent actuellement dans les prés de la Croix aux Buis nous signale que, malgré les panneaux d'interdiction, des personnes leur donnent régulièrement du pain. Cela est extrêmement nocif pour l'animal, voire mortel. Quelques explications...

équidé

1. Donner du pain aux mules, mulets et chevaux c'est prendre le risque de les tuer tout simplement, d'en retrouver un, voire plus, morts dans le pré. Ce sont des herbivores et le pain n'est pas du tout adapté à leur tube digestif même si elles semblent en raffoler. Le pain forme une pate dans le système digestif du cheval et peut créer un bouchon œsophagien. Et si les mules, mulets et chevaux n'en meurent pas toujours immédiatement, le sucre raffiné contenu dans le pain leur cause d'affreuses douleurs articulaires, intestinales et cérébrale, ils deviennent agressifs et change de comportement alimentaire, ils en meurent donc à petit feu, et deviennent inapte au travail forestier ou à la randonnée.

2. Donner QUOI QUE CE SOIT à manger ou à boire aux mules, mulets et chevaux en dehors de ce qui leur est donné par leurs palfreniers peut leur causer des soucis de santé importants car leurs apports nutritionnels sont analysés en fonction de leur consommation. Ajouter quoi que ce soit à l'apport qui leur est réservé chaque jour parasite les analyses et peut causer une sur- ou sous-nutrition et les rendre malade ou encore une fois les tuer.

La carotte que vous donnez, ou le morceau de pain, en pensant être ami des animaux a l'effet totalement inverse.

Le fait de ne pas tenir compte de ces multiples recommandations peut engager les propriétaires des animaux à déposer plainte pour actes de malveillance envers un animal et tentative d'empoisonnement.

Nous vous rappelons aussi qu'il est formellement interdit d'entrer dans les prés.