Vous allez être recensé(e) en 2022

Le recensement de la population est une enquête d’utilité publique obligatoire qui permet de connaître le nombre de personnes vivant en France et de déterminer la population officielle de notre commune. Ses résultats sont utilisés pour calculer la participation de l’État au budget des communes.

Ces données servent également à comprendre l’évolution démographique de notre territoire et permettent d’ajuster l’action publique aux besoins de la population en matière d’équipements collectifs (écoles, maisons de retraite, etc.), de programmes de rénovation des quartiers, de moyens de transport à développer…

Votre participation est essentielle. Elle est rendue obligatoire par la loi, mais c’est avant tout un devoir civique, simple et utile à tous.

Recensement de la population 2021 reporté 2022

Dans le contexte d’épidémie de Covid-19 que nous connaissons et après une large concertation auprès notamment des associations d’élus et de la Commission nationale d’évaluation du recensement (CNERP), l’Insee a décidé, à titre exceptionnel, de reporter l’enquête annuelle de recensement 2021 (originellement prévu du 21 janvier au 20 février 2021, à Magny-les-Hameaux), à 2022.

Le recensement, c’est utile à tous
Le recensement permet de connaître le nombre de personnes qui vivent en France. Il détermine la population officielle de chaque commune. Ses résultats sont utilisés pour calculer la participation de l’État au budget des communes : plus une commune est peuplée, plus cette participation est importante. Du nombre d’habitants dépendent également le nombre d’élus au conseil municipal, la détermination du mode de scrutin, le nombre de pharmacies...
Par ailleurs, ouvrir une crèche, installer un commerce, construire des logements ou développer les moyens de transport sont des projets s’appuyant sur la connaissance fine de la population de chaque commune (âge, profession, moyens de transport, conditions de logement…). Enfin, le recensement aide également les professionnels à mieux connaître leurs marchés, et les associations leur public.
En bref, le recensement permet d’ajuster l’action publique aux besoins de la population. C’est pourquoi il est essentiel que chacun y participe !

Le recensement, c’est simple : répondez par internet comme 6o % des personnes recensées
Un agent recenseur, recruté par votre mairie, vous remettra vos codes de connexion pour vous faire recenser en ligne. Si vous ne pouvez pas répondre en ligne, il vous remettra des questionnaires papier qu’il viendra ensuite récupérer à un moment convenu avec vous. Pour faciliter son travail, merci de répondre sous quelques jours.
Le recensement de la population est gratuit. Ne répondez pas aux sites frauduleux qui vous réclameraient de l’argent.

Pour accéder au questionnaire en ligne, rendez-vous sur le site : Si vous répondez sur les documents papier,
www.le-recensement-et-moi.fr et cliquez sur « Accéder au questionnaire en ligne ». Utilisez votre code d’accès et votre mot de passe pour vous connecter. Ils figurent sur la notice d’information que l’agent recenseur vous a remise. Attention à bien respecter les majuscules et les minuscules, sans espace entre elles. Ensuite, vous n’avez plus qu’à vous laisser guider. remplissez lisiblement les questionnaires que l’agent recenseur vous remettra lors de son passage. Il peut vous aider si vous le souhaitez. Il viendra ensuite les récupérer à un moment convenu avec vous. Vous pouvez également les envoyer à votre mairie ou à la direction régionale de l’Insee.

Le recensement, c’est sûr : vos informations personnelles sont protégées
Le recensement se déroule selon des procédures approuvées par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil). L’Insee est le seul organisme habilité à exploiter les questionnaires et cela de façon anonyme. Ils ne peuvent donc donner lieu à aucun contrôle administratif ou fiscal. Votre nom et votre adresse sont néanmoins nécessaires pour être sûr que vous ne soyez pas compté(e) plusieurs fois. Lors du traitement des questionnaires, votre nom et votre adresse ne sont pas enregistrés et ne sont pas conservés dans les bases de données. Toutes les personnes ayant accès aux questionnaires (dont les agents recenseurs) sont tenues au secret professionnel.

Infos pratiques

COMMUNIQUÉ de l'INSEE du 27 novembre 2020

Mesdames et Messieurs les Maires engagés dans l'enquête annuelle de recensement pour 2021.

Dans le contexte d’épidémie de Covid-19 que nous connaissons et après une large concertation auprès notamment des associations d’élus et de la Commission nationale d’évaluation du recensement (CNERP), l’Insee a décidé, à titre exceptionnel, de reporter l’enquête annuelle de recensement 2021, à 2022. Les associations d’élus consultées ont unanimement soutenu ce report.

Les conditions ne sont en effet pas réunies pour réussir une collecte de qualité. La collecte sur le terrain de l’enquête de recensement entraîne de nombreux déplacements et contacts avec les habitants ; même si ceux-ci sont courts et limités, ils sont difficilement compatibles avec la situation sanitaire, quelle que soit son évolution d’ici à fin janvier 2021. Une moindre adhésion de la population pourrait entraîner de nombreux refus de répondre. Vous avez d’ailleurs été nombreux ces dernières semaines à nous alerter sur les difficultés rencontrées dans la préparation, notamment pour trouver des candidats aux fonctions d’agent recenseur.

D’autres solutions comme une collecte uniquement par internet ou la substitution par des enquêtes téléphoniques ont été étudiées mais ne permettent pas de garantir l’exhaustivité de l’enquête. Un report aux mois de mai-juin a également été analysé, mais il comporte le risque que des mouvements de population, fréquents à cette période, empêchent la bonne localisation des habitants dans leur résidence principale. Par ailleurs, un tel report rendrait impossible la publication de populations légales avant la fin 2021.

Malgré ce report, décidé pour des raisons de force majeure, l’Insee continuera à calculer et publier une actualisation annuelle de la population légale de chaque commune. Chaque année, ces actualisations sont calculées à partir d’une combinaison de plusieurs sources (enquête terrain complétée de sources administratives dans les communes de moins de 10 000 habitants ou du répertoire d’immeubles localisés (RIL) dans les communes de plus de 10 000 habitants). A titre exceptionnel, ces méthodes seront légèrement adaptées : les travaux méthodologiques déjà réalisés en réponse à la demande européenne montrent une bonne qualité des résultats produits. Cette solution ne peut toutefois pas être répétée plusieurs années de suite.

Au nom de l'Insee, je vous remercie chaleureusement pour tout le travail accompli. Malgré les efforts déjà déployés, la décision prise est toutefois la plus raisonnable dans le contexte actuel. Nous formons le vœu que les mois qui viennent soient plus propices pour préparer l’EAR 2022 dans de meilleures conditions.

Très rapidement, mes services prendront contact avec les correspondants communaux des communes concernées par une EAR en 2021 pour les informer et préparer les éventuelles opérations de clôture. Bien évidemment, cette décision ne concerne que la collecte des bulletins 2021, les autres opérations, notamment la mise à jour du RIL continueront de se dérouler comme d'ordinaire. Un courrier plus complet sera prochainement adressé aux communes concernées pour détailler l’ensemble de ces informations.

Je me tiens à votre disposition ainsi que mes services pour toute information complémentaire. Nous pourrons, si vous le souhaitez, vous présenter ultérieurement  la méthode qui sera mise en œuvre pour garantir la qualité des chiffres de votre population légale au 1er Janvier 2022.