Les tribunes

Le Conseil municipal de Magny-les-Hameaux est composé de 3 groupes qui disposent chacun de leur propre espace d'expression dans cette rubrique :

  • Magny solidaire et écologiste
  • Autre monde
  • Magny citoyens (groupe d'opposition)
  • Pour Magny, agir ensemble (groupe d'opposition dissout au 1er décembre 2022)

Les textes de cette page reproduisent intégralement les "tribunes libres" du magazine de la Ville, le Magny Mag', ouvertes aux groupes formés au sein du Conseil municipal. Ils n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

La solidarité à Magny-les-Hameaux

Malgré la crise énergétique, malgré les restrictions budgétaires rendues nécessaires par la diminution de nos recettes et l'augmentation non volontaire de nos dépenses, l'équipe municipale a toujours à cœur, en ce début d'année 2023, de travailler sur les aides et actions possibles en faveur de nos Magnycois.

Ces aides qui peuvent être sollicitées, tant auprès du CCAS  qu'auprès de la ville, se déclinent notamment au travers d'aides énergétiques, d'aides alimentaires, d’aides financières, de microcrédits ou du PALM.

Mais la volonté d'assurer une politique sociale et solidaire engagée se traduira aussi par le maintien de tarifs adaptés, raisonnés, maîtrisés autant que possible et  permettant aux plus démunis d'avoir accès, pour eux-mêmes comme pour leurs enfants, aux repas, aux séjours, aux sorties, au sport  et à la culture.

S’ajoutent à ces aides directes, les subventions versées aux associations caritatives.

Bien conscients des difficultés tant psychologiques que matérielles auxquelles nos habitants sont confrontés, nous avons décidé, malgré la crise qui touche aussi les collectivités locales, de continuer à soutenir les plus en difficulté en maintenant nos actions concrètes pour améliorer leurs conditions de vie.

La solidarité est une valeur essentielle à Magny les Hameaux, qui continue de guider nos  choix en ces temps difficiles.

Vous pourrez compter sur  notre équipe pour défendre l’égalité des droits de tous les Magnycois.

Magny solidaire et écologiste
Slimane Moalla
Le délitement des transports publics

L’annonce arbitraire du président Macron de créer des réseaux express dans dix métropoles est un contrefeu devant la débâcle des transports publics et le délabrement de la SNCF et de la RATP.

Dans de nombreux domaines publics, énergie, transports..., les corollaires à l’ouverture à la concurrence en France sont la hausse des prix et la baisse de qualité du service.

Alors que la présidente de Région et d’IdF Mobilités défend son projet d’ouverture à la concurrence des transports, le PASS NAVIGO a augmenté de 11,8% le 1er janvier 2023.

Cette hausse en préfigure d’autres assurément si ce projet aboutit.

Pour être exhaustif, les voyageurs participent à 38% du financement des transports franciliens avec la prise en charge par les employeurs (usagers seuls 27%), les entreprises à 50% et les collectivités locales à 12%.

Sur le réseau des bus, le rétablissement des fréquences normales en IdF n’est pas attendu avant fin 2023 selon Jean-Castex nouveau PDG de la RATP. La tension sur les recrutements reste forte, en cause, non reconnaissance des métiers, bas salaires, manque d’écoute des syndicats et des usagers.

Les dysfonctionnements sur les lignes de bus à Magny les Hameaux sont le reflet de cette situation et de la remise en cause du service public par ce gouvernement et les précédents.

Nous revendiquons l’arrêt des appels d’offre, tout ce qui est d’intérêt public doit être public.

Notre commune a interpelé la Présidente de Région pour un retour au plus vite du service attendu sur nos lignes de bus et exige une compensation financière des désagréments subis.

Autre monde
Denis Guyard
Payer plus pour manger mieux : une fatalité ?

En décembre dernier, les familles des enfants scolarisés sur Magny ont eu la mauvaise surprise d’apprendre par courrier de la Mairie la nouvelle tarification des repas de la restauration scolaire.

Alors que tous les prix s’emballent, nous pouvions espérer que celui des repas reste stable car défini par un marché pluriannuel passé avec SODEXO.

Pourquoi cette hausse ?

Il était temps de réagir : les enfants n’aimaient pas ce qui leur était servi et beaucoup de gâchis. Peut-on s’attendre à autre chose lorsqu’on sélectionne un prestataire qui élabore 20 000 repas chaque jour à Buchelay (60 km), alors que d’autres cuisines centralisées plus proches travaillent à taille « humaine » ?

Devant la qualité déplorable des repas, la municipalité réclame enfin à SODEXO une amélioration. La solution trouvée est de faire élaborer les 1 000 repas pour les scolaires de Magny à Rambouillet où SODEXO en fabrique déjà 2 500 chaque jour. Dommage de ne pas y avoir pensé dès le début, puisque que l’adjointe au scolaire, qui avant son mandat était élue parents d’élèves, regrettait déjà ce marché conclu avec SODEXO… Le hic : cet « accord » s’accompagne d’une hausse des prix pour les familles et la commune. Pourquoi ne serait-ce pas à SODEXO de prendre à sa charge les frais dus à ses propres manquements ? Le positif : les repas dans les assiettes de nos enfants seront meilleurs.

Anne DEUDON et Caroline LIGNOUX

Magny citoyens
Caroline Lignoux et Anne Deudon
Un bilan dynamique

L’année 2022 a été marquée par la reprise des activités et de la vie sociale. Bloqués par des contraintes multiples, les projets en sommeil de 2021 ont pu reprendre ; de nombreuses actions ont démarré, portées par la volonté de notre équipe municipale, le soutien des habitants volontaires et le travail des services communaux.

Dans la poursuite du projet municipal, nous avons été dans l’action en 2022 avec de nombreux travaux engagés :
-          Transition écologique : végétalisation des cours d’écoles, réduction de l’éclairage public, sobriété énergétique, rénovation énergétique, Atlas de la biodiversité communale, plantation d’arbres fruitiers…
-          Transports (compétence Région et Agglomération) : extension des horaires de bus, interventions face aux manques de bus, réduction de la vitesse, déploiement de trottinettes électriques, bornes de recharge, pistes cyclables…
-          Formation : passeport du civisme, ferme école de Buloyer, participation au projet de reconstruction du collège A. Einstein (compétence Département), réparation d’objets…
-          Co-élaborer : comités consultatifs élargis pour travailler ensemble sur des thématiques communales...
-          Accompagner les habitants : maintien du PALM, du budget du CCAS, ateliers numériques, la santé (compétence État), mutuelle pour tous, recherche de médecins...
-          Ouverture au monde  : accueil de réfugiés (compétence État), JOP 2024…
-          Accompagner les commerces et entreprises : marché, accueil de commerces…

Cette liste est loin d’être exhaustive, mais elle permet de comprendre que nous agissons pour notre territoire, ses habitants, dans tous les secteurs de compétence d’une commune et au-delà, pour porter vos intérêts.
Plus motivés que jamais nous continuerons à vos côtés et avec vous, en 2023 à mener à bien nos projets.

Bonne et heureuse année !

Magny solidaire et écologiste
Yolande Grobon