La municipalité appelle à soutenir les enseignants et les acteurs de l’éducation !

Une grève est annoncée par les syndicats d’enseignants pour ce jeudi 13 janvier, nous en comprenons les raisons et partageons le ras-le-bol des agents de l’Éducation.

Elles et ils font partie des métiers indispensables pour l’avenir.

Rentrée scolaire

Beaucoup de familles ont pu constater directement depuis le début de la crise sanitaire, à la fois le travail important effectué dans nos écoles, mais aussi l’abandon et le manque de considération totale des enseignants par leur Ministère.

L’école n’est pas une garde d’enfants, mais bien un lieu d’apprentissage et de pédagogie.

Le constat est flagrant :

  • Les écoles sont ouvertes mais bientôt sans personnel.
  • Enseignants contaminés, pas de remplaçants, avec 1/3 d'élèves qui viennent avec parcimonie.
  • Quel sens pédagogique de faire classe devant 8 élèves, les autres malades, ou à la recherche de tests avec leurs parents à bout ?

Ça suffit !

Les enseignants ont toute légitimité pour dire stop à tout cela.

L’Éducation de nos enfants est en jeu et ce n’est pas rien !

Comment peut-on imaginer enseigner au jour le jour avec un protocole, soit changeant quotidiennement sans info préalable, soit inexistant, soit parvenant le lendemain, ou la veille mais dans la presse ?…

En outre, ces protocoles sont la plupart du temps inadaptés au fonctionnement d’une école. C’est actuellement le cas, où les enseignants se retrouvent gestionnaires sanitaires et administratifs au fil de l’augmentation des cas positifs dans chaque classe.

Comment peut-on imaginer les enseignants, obligés bien souvent d’acheter leur outil de travail, ou faire les cours à distance avec leurs propres moyens, et même payer leurs masques de protection.

Que chaque salarié compare avec sa propre expérience et ses demandes de matériel faites à ses employeurs…

Comment peuvent-ils encore supporter le mépris dans lequel leur Ministre et le gouvernement les tient ?

Les derniers faits, l’annonce d’un protocole le dimanche dans une presse payante, protocole qui ensuite évolue chaque jour, à n’y plus rien comprendre…, ou encore une autre annonce de mise à disposition aux enseignants, comme si c’était une gageure, de masques grands publics, demandés depuis 2 ans sans quasi aucun retour.

Depuis 2 ans, à Magny-les-Hameaux, nous tentons d’aider au mieux les écoles avec les moyens communaux : fourniture de masques, travail pour de meilleures conditions d’accueil possibles, demandes de tests réitérées devant l’incapacité de l’Education nationale à faire ce qu’elle annonçait pourtant nationalement…

Nous disons stop avec nos enseignantes et enseignants.

Nous demandons les moyens de l’État pour une continuité véritable de l’école.

J’invite toutes les familles à apporter leur soutien aux enseignantes et enseignants de Magny-les-Hameaux et à se joindre à leur protestation.

 

L’équipe municipale